Lettre aux fidèles

Lettre aux fidèles

20,00

François Gaucher

 Ecrit par le responsable du maintien de l'Ordre en Zone Nord et dédié à la mémoire de ses quinze mille camarades des forces armées de la révolution nationale qui, tués au combat, assassinés ou fusillés, tombèrent pour avoir mis leur honneur dans la fidélité au serment reçu par le Maréchal, chef de l’État, le tapuscrit de ce livre dormait dans un grenier.

Destiné au cinquante mille familles qu’on avait ruinées et qu’on avait essayé de déshonorer parce qu’un de leurs membres, un père, un fils, un frère, avait cédé un jour à l’orgueil de porter une arme et à la conviction de l’employer pour une juste cause et aux rescapés des cent mille victimes de l'Epuration.

Mais le pire, pour ces foyers endeuillés ou dévastés, encerclés par la haine, isolés par des repliements peureux, c’étaient les questions angoissées qui étreignaient les consciences.
Pouvait-on avoir raison contre l’allégresse de la multitude ? L’absent n’avait-il pas eu tort de combattre les artisans de cette explosion de joie ? S’il n’avait agi que poussé par la passion, par ses idées, s’il n’avait pas été criminel, n’avait-il pas été aveuglé ?
Et le père, la mère, la femme, la sœur, l’enfant disent : « Il faudra bien qu’on le reconnaisse un jour ».
C’est en pensant à eux que François Gaucher avait écrit ces quelques pages sans prétentions.
 
204 pages, format 14X21, broché.